S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
LE NOUVEAU CONCEPT DE L'AUTORITÉ

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Futurs enarques » Préparation au concours d'entrée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
R.MARBOUH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 780
Localisation: KENITRA

MessagePosté le: Lun 20 Juil - 23:36 (2009)    Sujet du message: LE NOUVEAU CONCEPT DE L'AUTORITÉ Répondre en citant
LE NOUVEAU CONCEPT DE L'AUTORITÉ : Les nouveaux agents de l’Etat
Lamine Belarbi
01 Décembre 2007

Il y a huit ans, Le Roi Mohammed VI a lancé le nouveau concept de l’autorité, tirant racine de la nouvelle ère. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts jetés entre le citoyen et l’administration, alors qu’ils étaient presque des ennemis jurés.

Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur.
Mardi 12 octobre 1999. Au Palais Royal de Casablanca, un nouveau concept est né. Ce jour-là, Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est adressé aux responsables des régions, wilayas, préfectures et provinces du Royaume, cadres de l’administration et représentants des citoyens pour expliciter le nouveau concept en ces termes : «Nous voudrions à cette occasion, expliciter un nouveau concept de l’autorité et de ce qui s’y rapporte, un concept fondé sur la protection des services publics, des affaires locales, des libertés individuelles et collectives, sur la préservation de la sécurité et de la stabilité, la gestion du fait local et le maintien de la paix sociale».
Une fois le concept arrêté, la feuille de route est précisément tracée, la responsabilité, note le Souverain exige un contact direct avec les citoyens et un traitement sur le terrain de leurs problèmes, en les associant à la recherche des solutions appropriées.
Ou encore : «Notre administration territoriale se doit d’axer son intérêt sur des domaines qui revêtent désormais une importance particulière et un caractère prioritaire, comme la protection de l’environnement et l’action sociale, et de mobiliser tous les moyens pour intégrer les couches défavorisées au sein de la société et assurer leur dignité». Le choix du verset coranique de clôture est révélateur de cet esprit qui anime le Roi : «Je ne veux que réformer autant que je peux. L’assistance ne me vient que de Dieu. Sur Lui je m’appuie et vers Lui je reviens repentant». Tout un programme.

Dignité

Le citoyen, désormais, le substrat humain de l’administration est également une raison d’être de l’Etat: autrefois conflictuelles, ses relations avec l’autorité changent de nature et de degré de cohésion. Longtemps entité sinon étouffante, du moins réductrice, l’administration s’oriente depuis ce discours vers une nouvelle acceptation. Elle devient vecteur économique et social à même de nourrir la confiance dans le pays auprès des partenaires économiques et des institutions financières et monétaires.
Le discours royal a été sans concession, et a clairement identifié les «entraves structurelles, telle la discordance au niveau des centres de décision et le fossé existant entre l’esprit et la lettre des lois». Les citoyens, eux-mêmes devenus partenaires de l’Etat sont priés de prendre part aux débats et exposer leurs points de vue pour arrêter les choix adéquats au niveau local, «ce qui ne manquera pas de consacrer les vertus de la concertation et du dialogue, dans la franchise et la clarté». Depuis, les commis de l’Etat et autres responsables territoriaux sont «piochés» dans des domaines afférents, telle l’ingénierie ou les universités. Les classiques agents de l’Etat sont de plus en plus rares.
Il n’est plus une curiosité de trouver un universitaire ou un technicien d’excellente facture présider aux destinées de telle ou telle wilaya ou service de sécurité. Des «pontistes» et universitaires donnent corps aux nouveaux concepts d’autorité qui prendra tout son élan avec l’Initiative nationale de développement humain, vrai programme de lutte contre la précarité. Mais aussi, carnet de charge pour les autorités du pays. La sécurité se professionnalise davantage et les soucis des droits intéressent autant sinon davantage que ceux des devoirs. L’image de la police, par exemple, a agréablement changé. Reste que ce concept référentiel n’est plus une mesure décrétée qui est l’évidence de la force du texte, mais elle participe d’une grande transformation au sein des rouages de l’Etat, libéré des boulets du passé.
A noter que le nouveau concept, lancé après moins de quatre mois après l’avènement du nouveau règne, est consolidé par un renouveau de l’appareil de justice. En témoignent la création des tribunaux administratifs, de commerce et les tribunaux de la famille, le nouveau code de procédure pénale, l’adéquation de la législation nationale avec les conventions
internationales ratifiées par le Maroc. Autant dire, que tout le système juridico-policier a reçu un coup de jeune !
La question de la sécurité n’est plus une phobie étatique, mais les citoyens, à chaque, fois que l’occasion se présente font preuve d’une parfaite coopération. Une preuve supplémentaire que la confiance est là !
 
 
 
 


Lun 20 Juil - 23:36 (2009)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Lun 20 Juil - 23:36 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Lun 20 Juil - 23:36 (2009)
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 13:28 (2009)    Sujet du message: LE NOUVEAU CONCEPT DE L'AUTORITÉ Répondre en citant
Merci mr Marbouh pour l'article enrichissant et utile  Okay

Ikram
_________________


Ven 27 Nov - 13:28 (2009)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:31 (2016)    Sujet du message: LE NOUVEAU CONCEPT DE L'AUTORITÉ
Aujourd’hui à 10:31 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Préparation au concours d'entrée

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield