S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
comment expliquer la crise financière de l'été 2007?

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Futurs enarques » Préparation au concours d'entrée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
houssam112


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2009
Messages: 109
Localisation: Marrakech

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 22:24 (2009)    Sujet du message: comment expliquer la crise financière de l'été 2007? Répondre en citant
 Voici un autre sujet relatif à la crise mondiale et j'espère que ça sera utile pour nos  confrères

Economie : comment expliquer la crise financière de l'été 2007 ?

publié le vendredi 24 août 2007 à 15h56





Le 9 Août, une crise financière d'une ampleur insoupçonnée s'est déclenchée partout dans le monde. Les médias expliquent alors que c'est lié à la crise du marché immobilier américain et à des prêts immobiliers risqués. Comment expliquer qu'une crise immobilière de l'autre côté de l'Atlantique puisse déclencher une crise financière mondiale ? Qu'est-ce que les subprime ? Pourquoi la France a-t-elle été touchée ? Le 21 Aout, l'émission C dans l'air diffusée sur France 5 était consacrée à cette crise financière sous le titre "Krach boursier, vendre ou pas ?". Etaient présents sur le plateau : Jean-Pierre Gaillard, chroniqueur boursier, Marc Touati, économiste, Emmanuel Le Chypre, rédacteur en chef du magazine L'Expansion.

La crise des subprime aux Etats-Unis
Les subprime sont des prêts immobiliers accordés aux revenus modestes. Dans ce système, les crédits immobiliers sont garantis sur les biens immobiliers eux-mêmes. En clair, un couple peut acheter une maison à crédit et en cas d'impossibilité pour le couple de rembourser l'emprunt, la banque récupère la maison pour la vendre. Le prêt est donc garanti sur la valeur de la maison alors qu'en temps normal, les emprunts sont garantis sur le salaire d'un individu. En France, le montant du prêt varie en fonction du salaire, des capacités de l'individu à pouvoir rembourser.
Aux Etats-Unis, les subprime sont donc des crédits immobiliers risqués qui ne concernent que les classes populaires qui ne pourraient emprunter autrement, faute d'avoir un revenu suffisant qui garantisse que le prêt sera effectivement remboursé à la banque. Ce placement est risqué car il dépend du prix des biens immobiliers. Si la maison perd de sa valeur, alors les banques ne sont plus assurées d'être remboursées en cas de difficultés. Pour anticiper ce risque, les établissements de crédit décident alors d'augmenter les taux d'intérêt et le niveau de remboursements des particuliers. Si ces derniers n'ont pas les moyens financiers de rembourser, et comme la valeur de la maison à baisser, la banque n'a plus aucun moyen de récupérer ses fonds.



Baisse du marché immobilier et premières faillites de banque en juillet

Personne n'a anticipé cette crise, pourtant, elle couvait depuis plusieurs années. Le marché immobilier américain a connu une hausse continue. Comme en France, le prix des biens immobiliers n'a cessé d'augmenter. La demande était forte et l'offre n'était pas suffisante, les prix ont donc augmenté.
Pour palier au manque de logements et devant la promesses d'importants bénéfices liés à la hausse des prix, les promoteurs immobiliers ont multiplié les chantiers de construction. Le nombre de logements a considérablement augmenté. Selon Emmanuel Lechypre du magazine L'Expansion, 4 millions de logements ont été construits ces dernières années aux Etats-Unis alors que le besoin n'était que de 2 millions. De fait, aujourd'hui, il y a environ 2 millions de logements vides aux Etats-Unis.
Puisque l'offre est plus importante que la demande, les prix de l'immobilier ont donc baissé. Ceux qui avaient emprunté par le système des "subprime" se sont retrouvés dans l'incapacité de garantir leur prêt. Les établissements bancaires ont donc augmenté les taux d'intérêt mais les emprunteurs, qui ont des revenus modestes, ont été incapables de rembourser. Conséquence directe : fin juillet, des établissements de crédits ont fait faillite.

Quel est le lien être la crise immobilière et la baisse des valeurs boursières ?
Les faillites de certains établissements de crédit ne peuvent expliquer la chute de la bourse. En réalité, la plupart des établissements de crédit avaient transformé ces emprunts en titre sur le marché de la bourse.
Concrètement, si un particulier emprunte 1000 euros, il doit en rembourser 1200 euros à la banque avec les intérêts. Pour gagner plus rapidement de l'argent, les banques ont émis des titres de dette, c'est-à-dire un papier donnant droit à ces 1200 euros. Ces titres de dette se sont échangés sur les places boursières. Quel est l'intérêt pour les acheteurs de ces titres ? Si l'acquéreur achète son titre à 1100 euros, il sait qu'il a la garantie de recevoir 1200 euros.
Or, à partir du moment où celui qui doit rembourser l'emprunt pour l'achat de sa maison ne peut plus payer, le titre n'a plus aucune valeur. Ce sont ces montages financiers complexes qui expliquent la chute de la bourse car toutes les banques étrangères, notamment européennes, se sont aperçues qu'elles possédaient des titres de subprime. Tout le monde en avait mais personne ne savait vraiment combien. Ces titres se sont retrouvés sur les marchés européens sans que personne ne sache vraiment s'il en possédait. Les financiers avaient mêlé ces titres à divers fonds si bien que l'origine des titres devenait floue. A force de vendre, de revendre et d'émettre des titres de dette sur d'autres titres de dette, tout est devenu opaque. Les agences de notation elles-mêmes avaient dit que ces placements n'étaient pas risqués. Elles s'étaient manifestement trompées.

Le jeudi noir et la propagation sur tous les marchés du monde
En France, la société d'assurance AXA est la première touchée car elle possédait des titres subrime. Du côté des banques, le message se veut rassurant dans un premier temps. Le directeur de la BNP affirme par exemple que la banque n'a pas procédé à des placements risqués de ce type. Mais quelques jours plus tard, après analyse, la BNP réalise qu'elle possède des titres subprime.
Le jeudi 9 Août, la BNP décide alors de geler la cotation de 3 fonds d'investissement. La panique gagne alors les marchés car plus personne ne se sent à l'abri. Les cours s'effondrent et les analystes parlent alors de nouveau jeudi noir. Et voilà comment une crise immobilière se transforme en crise financière.



*** Sources
- C dans l’air, « Krach boursier, vendre ou pas ? », 21 Août 2007, France 5
- Pierre-Antoine Delhommais, « 4 questions sur la tempête financière », Le Monde, 18 Août 2007


Mer 3 Juin - 22:24 (2009)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Mer 3 Juin - 22:24 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Mer 3 Juin - 22:24 (2009)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Préparation au concours d'entrée

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield