S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
l'analyse financière

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Audit et contrôle de gestion » audit et contrôle de gestion » gestion financière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 14:30 (2009)    Sujet du message: l'analyse financière Répondre en citant
bonjour à tous,
ci-joint fichier relatif à l'analyse du résultat

Analyse financière / Analyse du compte de résultat
1°) Le chiffre d'affaires hors taxes
Il représente l'ensemble des affaires réalisées par l'entreprise avec les tiers au cours de la période considérée, dans le cadre de ses opérations courantes.
VENTES DE MARCHANDISES
+ VENTES DE BIENS PRODUITS
+ VENTES DE SERVICES
= CHIFFRE D'AFFAIRES

2°) La marge brute commercialeLa marge brute commerciale est l'élément essentiel du résultat dans les entreprises commerciales (négoce ou détail) pour lesquelles, elle se confond la plupart du temps avec la production globale.
VENTES DE MARCHANDISES
- COUT D'ACHAT DES MARCHANDISES VENDUES
= CHIFFRE D'AFFAIRES
Solde n° 1 : Marge commerciale. - La marge commerciale est la différence entre le montant des ventes de marchandises et leur coût d'achat (prix d'achat + frais accessoires d'achat).
707. Ventes de marchandises (reventes en l'état) - 7097 RRR sur ventes
- Coût direct d'achat 607. Achats de marchandises
+ 6087. Frais accessoires d'achat de marchandises
± 6037. Variation des stocks de marchandises
- 6097. RRR sur achats
= Marge commerciale (solde n° 1)

3°) La production de l'exercice

VENTES DE PRODUITS, TRAVAUX ou SERVICES
+ IMMOBILISATIONS PRODUITES PAR L'ENTREPRISE
+ ou - VARIATION DU STOCK DE PRODUITS (intermédiaires finis et en cours de production.)
= PRODUCTION DE L'EXERCICE
Solde n° 2 : Production de l'exercice. - Elle comprend la production vendue, la production stockée (ou le déstockage) et la production immobilisée.
Production vendue 701 à 703. Ventes de produits
704. Travaux
705. Etudes
706. Prestations de services
708. Produits des activités annexes
- 709. RRR accordés
± Variation de la production stockée 713. (Stock final - stock initial)
+ Production immobilisée 72. Production immobilisée
+ Produits nets partiels sur opérations à long terme 73. Produits nets partiels...
= Production de l'exercice (solde n° 2)

4°) La valeur ajoutée

À l'exception des marchandises, que l'on a déjà déduites du calcul de la marge brute commerciale, les consommations comprennent tout ce qui est fourni à l'entreprise par les tiers, c'est à dire :

matières et approvisionnements consommés,

achats non stockés de matières et fournitures,

personnel externe,

redevances de crédit-bail,

autres services externes (loyers, assurances, etc.)

La valeur ajoutée produite mesure donc ce que l'entreprise ajoute elle-même (travail de l'exploitant, du personnel, marge bénéficiaire) aux produits qu'elle revend, transforme ou répare et aux services qu'elle rend.
Cette information est un élément de calcul fondamental pour l'entreprise.

PRODUCTION GLOBALE DE L'EXERCICE
- MONTANT DES CONSOMMATIONS
= VALEUR AJOUTEE PRODUITE
Solde n° 3 : Valeur ajoutée produite. - Elle exprime la création ou l'accroissement de valeur apportée par l'entreprise, dans l'exercice de ses activités professionnelles courantes, aux biens et services en provenance des tiers.
Elle est mesurée de deux manières :

C'est la différence entre la production globale de l'exercice (marge commerciale qui constitue la production des commerces et production proprement dite) et les consommations de biens et de services fournis par des tiers pour cette production.

Production Solde n° 1 : Marge commerciale
Solde n° 2 Production de l'exercice

- Consommations 601 à 606. Achats d'approvisionnements
6031/6032. Variation des stocks d'approvisionnements
608. Frais accessoires d'achat d'approvisionnements
- 609. RRR sur achats d'approvisionnements
(sauf 6097)
61/62. Autres charges externes
- 619/6229. RRR sur services externes
= Valeur ajoutée produite (solde n° 3)
Il s'agit d'une valeur ajoutée brute, la consommation des investissements par leur dotation aux amortissements n'ayant pas été prise en considération. Si elle avait été ajoutée à la consommation des biens autres que les immobilisations et des services, il en serait résulté une valeur ajoutée nette.

Elle peut également être obtenue par une approche additive : la valeur ajoutée est la somme des rémunérations des facteurs de sa production :

Rémunération de l'Etat

Rémunération du travail
Rémunération des prêteurs
Rémunérations des investissements
Transfert de revenu (Charges n'ayant pas le caractère de consommations)
Rémunérations des capitaux propres


63. Impôts, taxes et versements assimilés (subventions d'exploitation reçues déduites)
64. Charges de personnel
66. Charges financières
68. Dotations aux amortissements
65/75. Autres charges / produits de gestion courante
12. Résultat (moins produits financiers et exceptionnels plus charges exceptionnelles, participation des salariés et impôts sur les bénéfices ainsi que corrections liées aux provisions)


Elle peut être déterminée par branche d'activité ou par produit.

5°) L'excédent (ou insuffisance) brut d'exploitation
L'excédent devrait permettre, au moins, à l'entreprise de :

maintenir et développer ses immobilisations,

rémunérer les capitaux engagés par l'exploitant,

rémunérer et rembourser les capitaux empruntés,

rémunérer le travail de l'exploitant lorsque cette rémunération n'a pas été incluse dans les charges de personnel.

VALEUR AJOUTEE PRODUTE
+ SUBVENTIONS D'EXPLOITATION RECUES
- IMPOTS, TAXES ET VERSEMENTS ASSIMILES
- CHARGES DE PERSONNEL (y compris les cotisations sociales personnelles de l'exploitant)
= EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION (différence positive)
= INSUFFISANCE BRUTE D'EXPLOITATION (différence négative)

Solde n° 4 : Excédent brut d'exploitation (ou Insuffisance brute d'exploitation). - Il est constitué par la différence entre :

d'une part, la valeur ajoutée produite, éventuellement augmentée des subventions d'exploitation accordées à l'entreprise ;

d'autre part, les frais de personnel et les impôts à la charge de l'entreprise (non compris les impôts sur le bénéfice) éventuellement diminués des transferts de charges les concernant.
Pour produire sa valeur ajoutée, l'entreprise a dû recourir à du personnel "rémunérés" sous forme d'impôts et taxes. Les éventuelles subvention reçues ou à recevoir viennent en diminution des impôts, la Comptabilité nationale leur accordant ce caractère.
Solde n° 3 Valeur ajoutée produite
+ Compte 74 Subventions d'exploitation
- Compte 63 Impôts, taxes et versements assimilés
- Compte 64 Charges de personnel
= Excédent brut d'exploitation (solde n° 4)
Son montant constitue la ressource tirée par l'entreprise de son exploitation pour, d'une part, maintenir et développer son outil de production et, d'autre part, rémunérer les capitaux engagés, tant capitaux propres que capitaux empruntés.
6°) Le résultat d'exploitation
Ce résultat mesure la performance industrielle et commerciale de l'entreprise pour la période considérée.
+ EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION (ou - INSUFFISANCE)
- DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS ET PROVISIONS (charges d'exploitation)
+ REPRISES SUR CES DOTATIONS
+ CHARGES TRANSFEREES
+ AUTRES PRODUITS D'EXPLOITATION
- AUTRES CHARGES D'EXPLOITATION
= RESULTAT D'EXPLOITATION (+ BENEFICE / - PERTE)
Solde n° 5 : Résultat d'exploitation (hors charges et produits financiers). - Il est égal à l'excédent brut d'exploitation corrigé des charges et produits calculés d'exploitation ainsi que des charges et produits de gestion courante.
Solde n° 4 Excédent brut d'exploitation
+ Compte 781 Reprises sur amortissements et provisions d'exploitation
- Compte 681 Dotations aux amortissements et provisions d'exploitation
+ Compte 75 Autres produits de gestion courante (sauf 755)
- Compte 65 Autres charges de gestion courante (sauf 655)
+ Compte 791 Transferts de charges d'exploitation
= Résultat d'exploitation (avant charges et produits financiers) (solde n° 5)
Ce résultat n'incorpore pas les charges et produits financiers de façon à lier étroitement les flux d'exploitation générateurs de résultats aux créances et aux dettes d'exploitation, à l'exclusion des flux de caractère purement financier. Il mesure la performance industrielle et commerciale de l'entreprise, indépendamment de toute politique financière, fiscale, d'investissement, de distribution.
7°) Le résultat courant avant impôts
C'est le résultat provenant de l'activité normale et courante de l'entreprise.
+/- RESULTAT D'EXPLOITATION
+ PRODUITS DES OPERATIONS FAITES EN COMMUN
- CHARGES DES OPERATIONS FAITES EN COMMUN
+ PRODUITS FINANCIERS
- CHARGES FINANCIERES
= RESULTAT COURANT AVANT IMPOTS (+ BENEFICE / - PERTE)
Solde n° 6 : Résultat courant avant impôts. - Il permet de dégager le résultat courant qui provient de l'activité normale et habituelle de l'entreprise.
Solde n° 5 Résultat d'exploitation (avant charges et produits financiers)
+ Compte 755 Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun
- Compte 655 Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun
- Comptes 76/786/796 Produits financiers
- Comptes 66/686 Charges financières
= Résultat courant (solde n° 6)
Il s'agit d'un résultat courant avant impôt sur ce résultat ; mais la fourniture dans l'annexe de la répartition du montant global de l'impôt sur les bénéfices entre résultats courant et exceptionnel permet de déterminer le résultat courant après impôt.
8°) Le résultat exceptionnel
Il regroupe les opérations non courantes réalisées au cours de l'exercice (cessions d'immobilisations, amortissements exceptionnels et dérogatoires, créances perdues, rappels d'impôts autres que ceux sur le bénéfice, etc.) pour en dégager le résultat.
PRODUITS EXCEPTIONNELS
- CHARGES EXCEPTIONNELLES
= RESULTAT EXCEPTIONNEL
Solde n° 7 : Résultat exceptionnel. - Il est déterminé à partir des opérations effectuées à titre exceptionnel par l'entreprise.
Comptes 77/787/797 Produits exceptionnels
- Comptes 67/687 Charges exceptionnelles
= Résultat exceptionnel (solde n° 7)

9°) Le résultat net comptable

+/- RESULTAT COURANT AVANT IMPOTS
+/- RESULTAT EXCEPTIONNEL
- IMPOT SUR LES BENEFICES
- PARTICIPATION DES SALARIES AUX FRUITS DE L'EXPANSION
= RESULTAT NET COMPTABLE
Solde n° 8 : Résultat net comptable de l'exercice. - Il est établi à partir des résultats d'exploitation (ou courant) et exceptionnel sous déduction de la participation des salariés aux fruits de l'expansion de l'entreprise et des impôts sur les bénéfices.
Solde n° 6 Résultat d'exploitation (ou résultat courant)
± Solde n° 7 Résultat exceptionnel
- Comptes 66/686 Participation des salariés aux résultats de l'entreprise
- Compte 695/697 Impôts sur les bénéfices
= Résultat net comptable (Solde n° 8)
_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Dim 26 Avr - 14:30 (2009)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Dim 26 Avr - 14:30 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Dim 26 Avr - 14:30 (2009)
Auteur Message
Abdelhakim


Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 22
Localisation: Marrakech

MessagePosté le: Mer 29 Avr - 17:08 (2009)    Sujet du message: l'analyse financière Répondre en citant
Merci A si ABDELHAY . RAK MENOUER l'audit

merci pour ces documents si intéressants

_________________
salamo 3alaykom les amis.


Mer 29 Avr - 17:08 (2009)
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 09:32 (2009)    Sujet du message: remerciement Répondre en citant
salam si abdelhakim,
je te remercie pour ces mots qui m'encouragent à faire mieux
_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Jeu 30 Avr - 09:32 (2009)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
SAID KERROUMI


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 255
Localisation: Rabat, pour le moment

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 13:28 (2009)    Sujet du message: l'analyse financière Répondre en citant
C'est vraiment vrai!! M. Abd El Ha'y bda kayekhtef l adwa'e, il parait que 3andou la connection meziyana men Marakech


Jeu 30 Avr - 13:28 (2009)
MSN
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:08 (2016)    Sujet du message: l'analyse financière
Aujourd’hui à 08:08 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » gestion financière

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield