S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
Attentat de Marrakech

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » L'actualité » Actualité Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Dim 8 Mai - 09:42 (2011)    Sujet du message: Attentat de Marrakech Répondre en citant
Attentat de Marrakech : les pièges d’une enquête internationale


«  On semble avoir identifié deux suspects possibles », a déclaré hier Alain Juppé,  
 
le ministre des Affaires étrangères. De quoi faire bondir les enquêteurs marocains,  
 
alors qu’ils sont tenus de faire équipe avec les experts de plusieurs pays, dont une  
 
dizaine de policiers français - que l’on imagine d’ailleurs plutôt mal à l’aise après  
 
cette annonce prématurée. Pas le genre de truc à faciliter les contacts. D’autant  
 
qu’ils sont là, officiellement, pour aider à l’identification des corps. En fait pour  
 
effectuer une
enquête préliminaire ouverte à Paris. Une enquête en finesse, puisqu’ils ne disposent d’aucun pouvoir d’investigation. Et qu’au moment de cette déclaration pas très… diplomatique, les autorités marocaines s’interrogeaient encore sur l’opportunité de publier ou non les portraits-robots desdits suspects.
 
On pourrait appeler ça une fuite. 
La veille déjà, la posture va-t’en-guerre de Nicolas Sarkozy, « La France ne laissera pas ce crime impuni » avait sérieusement agacé les Marocains. « Le Président français s’érige-t-il en justicier à la manière de George W. Bush après les attentats du 11-Septembre La France va-t- 
 
elle s’ingérer dans les affaires intérieures du Maroc ? Va-t-elle mener l’enquête à la  
 
place des autorités marocaines, pour rendre justice, punir les responsables ? »  
 
s’interrogeait le magazine Yabiladi. 
 
D’autant que personne ne peut aujourd’hui se prononcer sur l’origine de cet  
 
attentat. Même si la presse (française) a annoncé l’arrestation d’un homme qui  
 
serait lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique. 
 
Ainsi, une vidéo, postée sur le Net trois jours avant le drame, ressemblait fort à un  
 
avertissement préalable. On y voit des hommes armés dénoncer les conditions de  
 
détention des prisonniers «  religieux ». Il s’agissait donc de menaces claires contre  
 
le Maroc. Une manière de prévenir qui n’est pourtant pas dans les habitudes  
 
d’Aqmi. Et qui arrive comme un cheveu sur la soupe, puisque de nombreux  
 
prisonniers politiques et religieux ont été libérés il y a moins de trois semaines. 
 
On sait aujourd’hui que cette vidéo est un extrait d’un film de propagande qui date  
 
de 2007. Quel intérêt de ressortir cette vidéo trois jours avant de commettre  
 
l’attentat ? Pour Anne Giudicelli, consultante sur le terrorisme en Afrique et au  
 
Moyen-Orient, qui a détecté la supercherie, ce ne serait pas un hasard. « Il y a  
 
volonté de prendre un extrait pour probablement peser sur les investigations et  
 
essayer de valider l’hypothèse que ce serait Aqmi qui est derrière », a-t-elle déclaré  
 
(source AFP). 
 
Selon la même dépêche de l’agence de presse, une autre vidéo, qui promet « une  
 
frappe douloureuse contre le royaume impie du Maroc » a également été diffusée  
 
avant l’attentat. Or, il s’agit de l’extrait d’un film de janvier 2010. Pour Jean- 
 
Charles Brisard, un autre expert français, ces deux faits ne sont pas des  
 
coïncidences. 
 
Et du coup, la théorie du complot intérieur prend de l’ampleur. Un moyen de mettre  
 
un holà aux réformes promises par le roi Mohamed VI pour éviter la contagion du  
 
« Printemps arabe ». Et notamment celle d’inscrire la séparation des pouvoirs et  
 
l’indépendance de la justice dans la Constitution. 
 
Dans Le Monde des religions, Mohamed Fadil Redouane, spécialiste de l’islamisme  
 
au Maroc et doctorant à Paris-Sorbonne, émet de « sérieuses réserves » quant à la  
 
piste d’Al-Qaïda, même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions. « La théorie du  
 
“complot”, comme on l’appelle, a très rapidement émergé dans certains médias  
 
marocains, dit-il. Et des centres de pouvoir internes ont clairement été accusés  
 
d’être derrière ces attentats de Marrakech. Cette hypothèse, si elle est pour  
 
l’instant invérifiable, est plausible, parce qu’elle permettrait à une partie du pouvoir  
 
de reprendre la main, de décrédibiliser les islamistes et de maintenir une certaine  
 
pression sécuritaire sur le peuple marocain tout en le détournant de ses velléités  
 
démocratiques auxquelles il semblait jusqu’à présent farouchement accroché. » 
 
Lorsqu’on voit le bond fait dans les sondages par Barack Obama, après la fin  
 
brutale de Ben Laden, on peut craindre que cela ne donne des idées à d’autres.  
 
Dans l’enquête sur l’attentat de Marrakech, il faut espérer que les experts se  
 
trompent et qu’aucun gouvernant, que ce soit au Maroc ou ailleurs, ne s’abaisserait  
 
à utiliser la menace terroriste à des fins de politique intérieure… 

_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Dim 8 Mai - 09:42 (2011)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Dim 8 Mai - 09:42 (2011)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Dim 8 Mai - 09:42 (2011)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Actualité Internationale

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield