S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
sujet sur l'Exode Rural au maroc

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » le tronc commun » les matières du tronc commun » économie du maroc » cours et sujets
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 11:27 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
EXODE RURAL  
Les pauvres de plus en plus pauvres 
L'économiste- Nov. 1, 2000  
Etre pauvre, c'est disposer d'un budget journalier de moins de 10 DH(approx. $1), sans niveau d'instruction et appartenir à une famille de grande taille...En tout cas, l'enquête sur les niveaux de vie des ménages(1998-1999) dresse les principales caractéristiques des ménages pauvres. La pauvreté sévit toujours dans des proportions alarmantes. Près de 5,3 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Dans les villes, les citadins subsistent avec moins de 3.922 DH par an contre moins de 3.037 DH dans les campagnes. Ce qui veut également dire que le budget journalier des citadins ne dépasse pas 10,89 DH, alors que celui des ruraux est de 8,43 DH. En tout, 19% de la population vit au-dessous des deux seuils urbaines(3.992 DH/an) et rural (3.037 DH/an).
Le taux de pauvreté diffère selon le sexe et le milieu de résidence du chef de ménage. Dans les villes, ce taux atteint 12,8% dans les ménages dirigés par les femmes contre 11,9% dans ceux où le chef est un homme. En revanche, dans les campagnes près de trois ménages sur 10 dirigés par les hommes sont pauvres contre 2 familles dirigées par des femmes.
Le taux de pauvreté varie également selon l'âge du chef de ménage. Dans le milieu urbain, ce taux est élevé parmi les chefs de ménage âgés de 35 à 44 ans (13,3%). Dans les zones rurales, il est de l'ordre de 29,3 et 29,4% respectivement pour les tranches d'âge de 25-34 ans et 35-44 ans. Le taux de pauvreté est plus élevé parmi les ruraux âgés de 45 à 59 ans: 31,9%.
Le niveau de la pauvreté est également alarmant dans les ménages de grande taille (9 personnes et plus). Ainsi, près de 3 familles de grande taille sont pauvres contre 2 ménages de taille réduite (1 à 2 personnes).
Le taux de pauvreté est également élevé dans les familles où le chef est sans niveau d'instruction (23,2%), alors qu'il est faible pour ceux dont le chef a suivi un enseignement secondaire et supérieur. Ce taux varie également selon la situation professionnelle. Deux ménages sur 10 dont le chef est salarié sont pauvres. Pour les chefs de famille indépendants, ce taux est plus élevé: 23,9%.
Le constat n'est pas nouveau, la pauvreté est surtout présente dans les campagnes. La population pauvre dans les zones rurales s'établit à 3,4 millions de personnes. Les familles constituées par 9 personnes et plus sont les plus touchées: 37,8% contre 2,1% pour les ménages de taille réduite.
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Mer 11 Mar - 11:27 (2009)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Mer 11 Mar - 11:27 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Mer 11 Mar - 11:27 (2009)
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 11:39 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
un autre article plus détaillé sur les causes et origines ainsi q qlq exemples d'exode rural

L’exode rural est le déplacement de population des zones rurales vers les zones urbaines. Ce phénomène est caractéristique de l’époque de la Révolution industrielle, dès le XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, le XIXe siècle dans de nombreux pays en voie d’industrialisation, comme l’Allemagne puis la France. L’exode rural s’est généralisé aux pays en voie de développement dans la seconde moitié du XXe siècle.
L’exode rural est lié à l’urbanisation croissante de la population mondiale.
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Mer 11 Mar - 11:39 (2009)
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 11:44 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
En France [modifier]
La période de population rurale maximale (en valeur absolue) se situe en France vers 1850. A partir de ce moment, la population rurale commence à décroître, mais avec des décalages entre les régions, suivant leur richesse et les rapports sociaux de production existants.
L’exode rural touche en premier les zones de faible productivité, marginales, menant à une déprise agricole. Mais la baisse de population entraîne la disparition des services et de l’artisanat.
Les premiers à partir sont les ouvriers agricoles, journaliers, petits paysans. Les artisans de village, très nombreux au XIXe siècle, disparaissent également, victimes de l’industrialisation et de la baisse de la clientèle. La diminution de la population entraîne une baisse de la main-d’œuvre disponible, qui pousse les exploitants agricoles à investir plus pour compenser ce déficit. Les investissements réalisés augmentent la productivité agricole et diminuent d’autant les besoins de main-d’œuvre.
La crise agricole très grave (céréales, phylloxera) des années 1880 a accéléré le processus. La Grande Guerre, qui fit des centaines de milliers de victimes parmi les ruraux, a également joué un rôle prépondérant dans l’exode rural en confrontant les jeunes ruraux à des citadins. Les droits progressivement obtenus par les ouvriers (semaine de 40 heures, congés payés) furent également vécus comme des injustices fortes par la population rurale, qui en était exclue.
L’exode des jeunes et des femmes conduit également au vieillissement de la population et aux problèmes de célibat, ce qui fait baisser le taux de natalité.
La population urbaine a dépassé en France les 50% en 1931.



Exemples d’exode rural [modifier]
  • Le cas du Massif Central est assez emblématique, car la population décrût tôt et durablement. Le village de Saint-Germain-l'Herm,a vu sa population divisée par cinq entre 1850 et 1999, passant de 2 447 habitants en 1846 à 515 en 1999, soit une baisse quasiment continue depuis 150 ans.


Après 1945 [modifier]
En France, le dernier mouvement d’exode rural a commencé après 1945. Ce dernier courant a contribué à l’exode rural des régions de l’Ouest (Vendée, Anjou, Bretagne), qui avaient réussi à garder plus longtemps leurs populations, par l’effet conjugué de structures familiales très encadrées par l’Église, et d’une agriculture vivrière très autarcique.
D’après l’Insee, l’exode rural s’est grosso modo terminé en France en 1975 après le remembrement de 1965. Depuis cette date, le solde migratoire campagne/ville s’est stabilisé, voire depuis le début des années 1990 s’est inversé aux alentours des grandes régions urbanisées. On parle maintenant de rurbanisation : des citadins s’installent à la campagne, mais gardent un mode de vie urbain, un travail en ville. Ce phénomène produit un « mitage » du paysage par un bâti parsemé, ou au mieux réparti en lotissements.
Après avoir concerné essentiellement les pays occidentaux, l’exode rural s’est étendu au XXe siècle aux pays du tiers mondeEn France [modifier]
La période de population rurale maximale (en valeur absolue) se situe en France vers 1850. A partir de ce moment, la population rurale commence à décroître, mais avec des décalages entre les régions, suivant leur richesse et les rapports sociaux de production existants.
L’exode rural touche en premier les zones de faible productivité, marginales, menant à une déprise agricole. Mais la baisse de population entraîne la disparition des services et de l’artisanat.
Les premiers à partir sont les ouvriers agricoles, journaliers, petits paysans. Les artisans de village, très nombreux au XIXe siècle, disparaissent également, victimes de l’industrialisation et de la baisse de la clientèle. La diminution de la population entraîne une baisse de la main-d’œuvre disponible, qui pousse les exploitants agricoles à investir plus pour compenser ce déficit. Les investissements réalisés augmentent la productivité agricole et diminuent d’autant les besoins de main-d’œuvre.
La crise agricole très grave (céréales, phylloxera) des années 1880 a accéléré le processus. La Grande Guerre, qui fit des centaines de milliers de victimes parmi les ruraux, a également joué un rôle prépondérant dans l’exode rural en confrontant les jeunes ruraux à des citadins. Les droits progressivement obtenus par les ouvriers (semaine de 40 heures, congés payés) furent également vécus comme des injustices fortes par la population rurale, qui en était exclue.
L’exode des jeunes et des femmes conduit également au vieillissement de la population et aux problèmes de célibat, ce qui fait baisser le taux de natalité.
La population urbaine a dépassé en France les 50% en 1931.



Exemples d’exode rural [modifier]
  • Le cas du Massif Central est assez emblématique, car la population décrût tôt et durablement. Le village de Saint-Germain-l'Herm,a vu sa population divisée par cinq entre 1850 et 1999, passant de 2 447 habitants en 1846 à 515 en 1999, soit une baisse quasiment continue depuis 150 ans.


Après 1945 [modifier]
En France, le dernier mouvement d’exode rural a commencé après 1945. Ce dernier courant a contribué à l’exode rural des régions de l’Ouest (Vendée, Anjou, Bretagne), qui avaient réussi à garder plus longtemps leurs populations, par l’effet conjugué de structures familiales très encadrées par l’Église, et d’une agriculture vivrière très autarcique.
D’après l’Insee, l’exode rural s’est grosso modo terminé en France en 1975 après le remembrement de 1965. Depuis cette date, le solde migratoire campagne/ville s’est stabilisé, voire depuis le début des années 1990 s’est inversé aux alentours des grandes régions urbanisées. On parle maintenant de rurbanisation : des citadins s’installent à la campagne, mais gardent un mode de vie urbain, un travail en ville. Ce phénomène produit un « mitage » du paysage par un bâti parsemé, ou au mieux réparti en lotissements.
Après avoir concerné essentiellement les pays occidentaux, l’exode rural s’est étendu au XXe siècle aux pays du tiers mondeEn France [modifier]
La période de population rurale maximale (en valeur absolue) se situe en France vers 1850. A partir de ce moment, la population rurale commence à décroître, mais avec des décalages entre les régions, suivant leur richesse et les rapports sociaux de production existants.
L’exode rural touche en premier les zones de faible productivité, marginales, menant à une déprise agricole. Mais la baisse de population entraîne la disparition des services et de l’artisanat.
Les premiers à partir sont les ouvriers agricoles, journaliers, petits paysans. Les artisans de village, très nombreux au XIXe siècle, disparaissent également, victimes de l’industrialisation et de la baisse de la clientèle. La diminution de la population entraîne une baisse de la main-d’œuvre disponible, qui pousse les exploitants agricoles à investir plus pour compenser ce déficit. Les investissements réalisés augmentent la productivité agricole et diminuent d’autant les besoins de main-d’œuvre.
La crise agricole très grave (céréales, phylloxera) des années 1880 a accéléré le processus. La Grande Guerre, qui fit des centaines de milliers de victimes parmi les ruraux, a également joué un rôle prépondérant dans l’exode rural en confrontant les jeunes ruraux à des citadins. Les droits progressivement obtenus par les ouvriers (semaine de 40 heures, congés payés) furent également vécus comme des injustices fortes par la population rurale, qui en était exclue.
L’exode des jeunes et des femmes conduit également au vieillissement de la population et aux problèmes de célibat, ce qui fait baisser le taux de natalité.
La population urbaine a dépassé en France les 50% en 1931.



Exemples d’exode rural [modifier]
  • Le cas du Massif Central est assez emblématique, car la population décrût tôt et durablement. Le village de Saint-Germain-l'Herm,a vu sa population divisée par cinq entre 1850 et 1999, passant de 2 447 habitants en 1846 à 515 en 1999, soit une baisse quasiment continue depuis 150 ans.


Après 1945 [modifier]
En France, le dernier mouvement d’exode rural a commencé après 1945. Ce dernier courant a contribué à l’exode rural des régions de l’Ouest (Vendée, Anjou, Bretagne), qui avaient réussi à garder plus longtemps leurs populations, par l’effet conjugué de structures familiales très encadrées par l’Église, et d’une agriculture vivrière très autarcique.
D’après l’Insee, l’exode rural s’est grosso modo terminé en France en 1975 après le remembrement de 1965. Depuis cette date, le solde migratoire campagne/ville s’est stabilisé, voire depuis le début des années 1990 s’est inversé aux alentours des grandes régions urbanisées. On parle maintenant de rurbanisation : des citadins s’installent à la campagne, mais gardent un mode de vie urbain, un travail en ville. Ce phénomène produit un « mitage » du paysage par un bâti parsemé, ou au mieux réparti en lotissements.
Après avoir concerné essentiellement les pays occidentaux, l’exode rural s’est étendu au XXe siècle aux pays du tiers monde
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Mer 11 Mar - 11:44 (2009)
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 11:49 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Very Happy et puisque l'exode rural est lié à l’urbanisation croissante de la population mondiale: voila une explication de l'urbanisation:

L'urbanisation est le phénomène de développement de l'habitat humain autour de villes existantes, généralement dans des territoires jugés attractifs ou pour des raisons culturelles et historiques (Capitales) ou religieuses (La Mecque, Lourdes..), ou sur des zones commercialement, industriellement ou militairement stratégiques (ex : bases militaires). Certaines villes champignons sont nées autour de ports et d'industries positionnées autour de ressources minérales, énergétiques ou humaines (main d'oeuvre bien formée, et/ou bon marché). L'urbanisation désigne le passage d'une société rurale à une société urbaine.
L'urbanisation présente depuis les années 1800 un caractère exponentiel qui semble être vécu comme une fatalité par la plupart des gouvernements et aménageurs. L'écologie urbaine née à la fin du XXe siècle tente d'atténuer les impacts socio-environnementaux négatifs de la ville. Il existe des cas particuliers de villes construites par des réfugiés, de villes-ghetto, ou de villes liées aux Goulags ou bagnes.L'urbanisation est le phénomène de développement de l'habitat humain autour de villes existantes, généralement dans des territoires jugés attractifs ou pour des raisons culturelles et historiques (Capitales) ou religieuses (La Mecque, Lourdes..), ou sur des zones commercialement, industriellement ou militairement stratégiques (ex : bases militaires). Certaines villes champignons sont nées autour de ports et d'industries positionnées autour de ressources minérales, énergétiques ou humaines (main d'oeuvre bien formée, et/ou bon marché). L'urbanisation désigne le passage d'une société rurale à une société urbaine.
L'urbanisation présente depuis les années 1800 un caractère exponentiel qui semble être vécu comme une fatalité par la plupart des gouvernements et aménageurs. L'écologie urbaine née à la fin du XXe siècle tente d'atténuer les impacts socio-environnementaux négatifs de la ville. Il existe des cas particuliers de villes construites par des réfugiés, de villes-ghetto, ou de villes liées aux Goulags ou bagnes.
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Mer 11 Mar - 11:49 (2009)
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 11:55 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Very Happy
good luck les amis !
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Mer 11 Mar - 11:55 (2009)
Auteur Message
rachislam
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 437
Localisation: salé

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 18:14 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
c'est trés gentil de votre part de partager avec nous ce que vous avez trouvé
c un grand effort
merci
Okay Okay Okay


Mer 11 Mar - 18:14 (2009)
MSN
Auteur Message
R.MARBOUH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 780
Localisation: KENITRA

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 19:34 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
merci nadia c un bon travail

Mer 11 Mar - 19:34 (2009)
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Jeu 12 Mar - 10:12 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Okay
c' toi qui fait tout ! mankadrouch rlik a si Rachidsalam !
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Jeu 12 Mar - 10:12 (2009)
Auteur Message
العندليب


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 86
Localisation: rabat

MessagePosté le: Jeu 12 Mar - 20:12 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
merci mme nadia pr l'information 


Jeu 12 Mar - 20:12 (2009)
MSN
Auteur Message
Nadia


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 91
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 12:07 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Very Happy
pas de qoui mon ami !
_________________
Quand on met la main à la pâte, il en reste toujours quelque chose aux doigts


Dim 15 Mar - 12:07 (2009)
Auteur Message
العندليب


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 86
Localisation: rabat

MessagePosté le: Ven 10 Avr - 00:18 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Okay

Ven 10 Avr - 00:18 (2009)
MSN
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Mer 8 Juil - 11:11 (2009)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Okay merci nadia pour tous ces précieux documents
_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Mer 8 Juil - 11:11 (2009)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Mer 6 Jan - 20:31 (2010)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Merci pour ces précieuses infos Okay
_________________


Mer 6 Jan - 20:31 (2010)
Auteur Message
lolita 2010


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 534
Localisation: rabat

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 18:26 (2010)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc Répondre en citant
Okay merci
_________________
mais il n est jamais trop tard pr bien faire


Sam 9 Jan - 18:26 (2010)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:09 (2016)    Sujet du message: sujet sur l'Exode Rural au maroc
Aujourd’hui à 08:09 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » cours et sujets

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield