S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
La CCR, un pas vers une régionalisation avancée

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Futurs enarques » Préparation au concours d'entrée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Jeu 25 Fév - 20:55 (2010)    Sujet du message: La CCR, un pas vers une régionalisation avancée Répondre en citant
Marrakech - La Commission consultative de la régionalisation (CCR), dont les membres ont été installés dimanche à Marrakech par SM le Roi Mohammed VI, a pour mission principale d'élaborer une conception d'un modèle national singulier de régionalisation avancée, d'essence démocratique et vouée à la bonne gouvernance territoriale et au développement.


La CCR, dont la présidence a été confiée à M. Omar Azziman, ambassadeur du Royaume en Espagne, devrait soumettre son projet de la conception générale du modèle de la régionalisation avancée à la Haute appréciation de SM le Roi à la fin juin 2010.

Tournant majeur dans les modes de gouvernance territoriale, la régionalisation avancée se veut une option résolue pour la rénovation et la modernisation des structures de l'Etat et la consolidation du développement intégré.
[color=][/color]
Elle constitue également le prélude à une nouvelle dynamique de réforme institutionnelle profonde, une confirmation démocratique de la singularité du Royaume et un chantier déterminant à l'aune duquel sera apprécié le succès des grandes réformes structurantes engagées au Maroc.

+UNE REGIONALISATION AVANCEE DANS LE RESPECT DES SPECIFICITES MAROCAINES+


Ce modèle national de la régionalisation avancée devrait être issu des spécificités marocaines, englobant toutes les régions du Royaume, dont au premier chef les provinces du sud et reposer sur des atouts essentiels comme la Monarchie, garante de l'unité de la nation, proche des préoccupations des populations et incarnant la symbiose qui la lie aux différentes composantes du peuple, et l'ancrage historique de la décentralisation au Maroc (Système de la J'maâ), combiné à de grands progrès et acquis en matière de démocratie locale.

Ces atouts rendent le Maroc, qui dispose d'une identité riche par la diversité de ses affluents culturel et spatial, dont le ciment demeure la Monarchie, à même d'envisager la régionalisation avancée et de proposer l'autonomie pour le Sahara marocain, confirmant par là sa pleine aptitude à entreprendre tout type de gouvernance territoriale, dans le cadre de son unité nationale et territoriale.

Partant de ces atouts, le Maroc compte développer des régions à part entière viables et stables dans le temps, fondées sur un découpage régional selon des critères rationnels et réalistes, et se doter de conseils démocratiques représentatifs disposant des prérogatives et des ressources nécessaires pour relever le défi du développement régional intégré.

Le Maroc veut également faire du Sahara marocain la première région du Royaume bénéficiaire de la régionalisation avancée.

Il s'agit pour le Royaume, mu par sa volonté nationale souveraine, de réaffirmer aussi bien son attachement au processus onusien visant à trouver une solution politique réaliste et mutuellement acceptable au conflit artificiel suscité autour de la marocanité du Sahara, sur la base de son initiative sérieuse et crédible d'autonomie, que sa détermination à faire face aux manŒuvres des adversaires de son intégrité territoriale qui cherchent à le cantonner dans l'immobilisme.

La régionalisation avancée que le Maroc compte mettre en place devrait se baser sur l'unité de l'Etat et du territoire, la solidarité effective à travers des mécanismes efficients, incarnant la complémentarité et la cohésion interrégionales, l'harmonie et l'équilibre au niveau de la répartition des compétences et des moyens entre les différentes collectivités locales, les autorités et les institutions et une large déconcentration dans le cadre d'une gouvernance territoriale efficiente, fondée sur la corrélation et la convergence.

+ LA CCR, UNE APPROCHE PARTICIPATIVE ET INCLUSIVE +.


L'action de la CCR s'inscrit dans le cadre d'une approche participative et inclusive et d'une large écoute et concertation avec les instances concernées et les acteurs qualifiés.

La Commission procédera, dans ce cadre, à un examen approfondi des véritables problématiques qui se posent, en faisant preuve d'innovation pour présenter des propositions pratiques et réalisables en la matière, et apportera des réponses créatrices à des questions marocaines majeures, sans pour autant verser dans le mimétisme ou la reproduction à la lettre des expériences étrangères.

Cette méthodologie de travail permettra, in fine, de poser les fondements d'un modèle pionnier, singulier, crédible et sérieux de régionalisation pour les pays en développement.

La CCR dispose d'une composition homogène, ramassée et équilibrée avec une présence féminine appropriée (trois femmes).

Outre un président, une éminente personnalité connue pour sa compétence, sa grande expérience, son impartialité et son sens élevé du devoir, la Commission compte des membres de différents profils et sensibilités, choisis dans le respect des principes de la complémentarité, de la pluridisciplinarité, du pragmatisme et de la maîtrise des divers aspects de la régionalisation et de la gouvernance territoriale.

Il s'agit notamment de deux walis (administration territoriale), cinq juristes et un politologue (volet politico-institutionnel), une personnalité nationale ayant une grande expertise dans le domaine financier et économique, M. Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, un économiste, trois acteurs du développement régional, financier, fiscaliste et manager des politiques publiques aux plans national et régional (aspect socio-économique), un sociologue, un historien, un géographe et un spécialiste de l'aménagement du territoire, ainsi que d'autres membres actifs dans les domaines de la gouvernance territoriale, citoyenneté et de la culture.


Libellés : Groupe dkcrew
_________________


Jeu 25 Fév - 20:55 (2010)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Jeu 25 Fév - 20:55 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Jeu 25 Fév - 20:55 (2010)
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 09:28 (2010)    Sujet du message: La CCR, un pas vers une régionalisation avancée Répondre en citant
Okay
_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Ven 26 Fév - 09:28 (2010)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
lolita 2010


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 534
Localisation: rabat

MessagePosté le: Ven 5 Mar - 00:45 (2010)    Sujet du message: La CCR, un pas vers une régionalisation avancée Répondre en citant
Okay merci bcp
_________________
mais il n est jamais trop tard pr bien faire


Ven 5 Mar - 00:45 (2010)
Auteur Message
romysae


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 45
Localisation: ouarzazate

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 16:29 (2010)    Sujet du message: La CCR, un pas vers une régionalisation avancée Répondre en citant
MERCI IKRAM. C EST TR INTERESSANT. B CHANCE Okay

Jeu 8 Avr - 16:29 (2010)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:50 (2016)    Sujet du message: La CCR, un pas vers une régionalisation avancée
Aujourd’hui à 19:50 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Préparation au concours d'entrée

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield