S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
Maroc/BM:Le privé au cœur de la nouvelle stratégie

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » L'actualité » Actualité Nationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Mer 24 Fév - 12:56 (2010)    Sujet du message: Maroc/BM:Le privé au cœur de la nouvelle stratégie Répondre en citant
· D’importants financements prévus par la SFI

· Ils ciblent l’industrie, l’agriculture et la finance

Le développement du secteur privé est jugé comme pierre angulaire de l’économie nationale par le partenariat stratégique nouvellement scellé entre le Maroc et la Banque mondiale. De sorte que la banque et sa consoeur la Société financière internationale prévoient dans le cadre du programme arrêté sur la période 2010/2013 un financement plus accru du secteur privé marocain. Les axes ciblés demeurent bien évidemment l’amélioration du climat des affaires, la poursuite de la réforme du secteur financier, la compétitivité et le développement de l’offre exportable. «C’est le principe de complémentarité entre la BIRD et la SFI qui sera de mise», souligne le rapport relatif au nouveau Cadre de partenariat stratégique (CPS). Dans ce cadre, la SFI est appelée à déployer un vaste programme d’investissement et d’assistance technique. «A la condition que le marché et la demande soient favorables», est-il spécifié. D’emblée les investissements attendus seront réalisés dans l’énergie, les services publics et le plan Emergence.
Pourquoi cette orientation? D’abord, un constat s’impose. Il tient au retard accusé par le secteur privé marocain en comparaison avec les pays émergents. Certes d’importantes étapes ont été franchies lors de la dernière décennie: l’investissement privé a atteint 22% et l’attraction des IDE a été aussi très forte.

Concentration des investissements


Néanmoins la croissance la plus forte a été réalisée par les secteurs de l’immobilier, le tourisme et les services. Secteurs qui exercent un effet d’éviction sur les autres activités productives car moins génératrices de fortes marges. A tel point que le secteur industriel a connu moins de création d’entreprises qu’il y a 20 ans. Ses exportations ont représenté moins de 20% du volume global en 2007 contre 27% en 1995.
Cette concentration des investissements dans des secteurs à faible valeur ajoutée explique aussi le pourquoi du retard sur les autres pays quant au rendement du travail dans le secteur industriel. Le taux relevé par la Banque mondiale en 2007 représente à peine 20% de la productivité constatée chez les pays de l’OCDE et 50% dans les pays émergents. «Or aucun pays émergent n’a pu maintenir une croissance forte et soutenue sur plusieurs années sans une mutation structurelle de son économie», constate le rapport. Laquelle a surtout ciblé l’augmentation de l’offre exportable des produits industriels et la diversification et l’amélioration de l’outil technologique du secteur secondaire. Une telle mutation n’a pas encore eu lieu au Maroc. Elle nécessite une approche à la fois globale et coordonnée des politiques dans de nombreux domaines. A commencer par un climat des affaires favorable. Cela requiert un ensemble de facteurs liés à la réglementation, le financement, la force de travail qualifiée et la protection sociale. Le tout devrait assurer une meilleure compétitivité des produits marocains et surtout le rendement de la PME. Ceci étant, «la Société financière internationale devrait concentrer ses interventions sur le développement de l’investissement et ses prêts dans les nouvelles stratégies industrielles at agricoles marocaines», indique le rapport de la Banque mondiale. Sont ciblés en particulier, l’émergence d’entreprises de classe mondiale dans des secteurs où les avantages comparatifs sont avérés, l’agro-industrie, l’industrie automobile et aéronautique. La pêche, la modernisation compétitive ou encore l’artisanat industriel, constituent aussi d’autres activités où la SFI peut s’y investir.
Pour rappel, la Société a sensiblement accéléré ses activités au Maroc ces dernières années. Elle possède actuellement un portefeuille de 275,5 millions de dollars réparti entre 12 entreprises. Au cours de l’exercice 2008/2009, la SFI a engagé un montant record de 255 millions de dollars sur 7 projets relevant de plusieurs secteurs (banques commerciales, microfinance, services publics et assainissements). Aujourd’hui elle veut se positionner sur des investissements stratégiques et des partenariats. Le tout en complément avec le concours des acteurs publics et privés. A noter enfin que les engagements de la SFI se font principalement sur le marché financier (53% du total des interventions y compris la microfinance) alors que la production en absorbe 35%. Elle a aussi développé un programme de conseils aux entreprises mené en collaboration avec le ministère de l’Economie et des Finances.



Source :l'économiste ,mis en ligne le 23/02/2010
 
 

_________________


Mer 24 Fév - 12:56 (2010)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Mer 24 Fév - 12:56 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Mer 24 Fév - 12:56 (2010)
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 09:24 (2010)    Sujet du message: Maroc/BM:Le privé au cœur de la nouvelle stratégie Répondre en citant
Okay
_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Ven 26 Fév - 09:24 (2010)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
alfazoulou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 61
Localisation: BENI MELLAL

MessagePosté le: Sam 27 Fév - 11:28 (2010)    Sujet du message: Maroc/BM:Le privé au cœur de la nouvelle stratégie Répondre en citant
merci infiniment

Sam 27 Fév - 11:28 (2010)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:48 (2016)    Sujet du message: Maroc/BM:Le privé au cœur de la nouvelle stratégie
Aujourd’hui à 00:48 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Actualité Nationale

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield