S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
L'économie informelle

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Futurs enarques » Préparation au concours d'entrée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oumayoub


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 77
Localisation: rabat

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 14:19 (2010)    Sujet du message: L'économie informelle Répondre en citant
Challenge Hebdo du 16 janvier 2010

L'économie informelle est-elle un mythe? À force d'en parler sans savoir ce qu'elle pèse réellement, le sujet avait fini par devenir l'Arlésienne. Le thème est récurrent, dans tous les débats, toutes les analyses, les colloques. Chacun à sa manière. L'actualité a d'ailleurs remis ce dossier au goût du jour avec l'enquête rendue publique récemment par le HCP. Qu'est-ce que l'informel ? Quelle évaluation ? C'est à cet exercice qu'a essayé de s'atteler le Haut commissariat au plan.
Informel : le compte n'y est pas

On en parle souvent, toujours même, mais on n'en connaît ni la taille, ni le poids, ni ses véritables acteurs...! Mais une certitude demeure: l'économie informelle a une existence bien réelle dont les caractéristiques échappent bien souvent à l'évaluation. Encore faudrait-il se mettre d'accord sur sa définition. Du coup, chacun y va de ses estimations, voire de ses élucubrations. Le Maroc, à l'instar de beaucoup de pays, ne dispose pas de données fiables, résultant d'études sérieuses et d'envergure sur le phénomène. Les seules enquêtes sur le phénomène sont l’oeuvre de Haut commissariat au Plan (HCP) qui, après une première étude en 1999, vient de rendre publics les résultats d'une deuxième étude réalisée en 2007. La CGEM, de son côté, s'est intéressée au fonctionnement de l'économie informelle, au point de commanditer une étude sur le marché de Derb Ghallef. Mais, cette dernière, rendue publique en février 2008, s'est non seulement focalisée sur ce site, fut-il un haut lieu de l’informel, mais n'a concerné qu'un échantillon de 23 personnes, ce qui est loin d'être représentatif.
Un secteur, difficile à cerner
Pour autant, l'enquête du HCP ne définit pas non plus l'informel. Elle s'est également limitée aux activités non agricoles et seules les activités commerciales et artisanales exercées par les agriculteurs sont prises en considération. Au bas mot, elle s'est focalisée sur les unités qui ne disposent pas d'une comptabilité conformément à la réglementation. Qu'est-ce qui peut bien alors pousser le département d'Ahmed Lahhmi à s'intéresser au fonctionnement de l'économie informelle ? Pourquoi a-t-il opté pour la restriction de la cible ? « Cette enquête a pour but de répondre aux besoins de la comptabilité nationale qui cherche à avoir un PIB embrassant l'ensemble des valeurs ajoutées», souligne Ahmed Lahlimi qui animait conjointement avec Mohamed Horani, président de la CGEM, un débat organisé ce 12 janvier par l'IMRI (Institut marocain des relations internationales) sur le thème «L'informel au Maroc : résultats de l'enquête et perspectives». Pour le Haut Commissaire au Plan, « il n'a pas été tout simplement possible d'évaluer les activités de la contrebande, encore moins les activités occultes comme la drogue...». «Nous n'avons ciblé que les unités qui ont pignon sur rue et qui ne disposent pas d'une comptabilité conformément à la réglementation », s'empresse-t-il de préciser. Couvrant un champ plus large avec un échantillon de 10. 259 unités de productions informelles (UPI) contre 8. 891 en 1999, cette enquête laisse voir que ce phénomène est loin de reculer, bien au contraire. En l'espace de 8 ans, soit de 1999 à 2007, le nombre d'unités de productions informelles (UPI) est passé de 1,233 million à 1,550 million. Ce qui représente en moyenne 40.000 nouvelles unités par année, donnant ainsi de la matière pour le fisc et la CNSS ou encore la Douane, qui malheureusement n'étaient pas présents lors du débat. Toujours est-il que selon les chiffres du HCP, le volume de l'emploi a lui aussi augmenté de 1. 902 000 à 2. 216 000 entre les deux dates, soit une création nette de 314. 200 postes ou 39 300 postes par an. Ces UPI ont réalisé à la date de l’enquête (2007) un chiffre d'affaires de 280 milliards de DH, contre 166,34 milliards de DH en 1999, soit une augmentation de 68,3 %, et une production de 108 milliards de DH contre 65 milliards de DH en 1999, soit une croissance annuelle moyenne légèrement supérieure (6,5%) à celle de la production nationale totale (6,2%) selon le HCP. «Il ne faut pas jeter de la pierre à ce secteur, mais il ne faut pas non plus l'encourager», conclut Lahlimi. Surfant dans cette foulée, Horani a d'abord mis le doigt sur les facteurs expliquant le phénomène (exode rural, difficulté de l’Etat à réguler, montée de la pauvreté, crise de l'emploi...) avant d'indiquer que la CGEM dénonce toute activité informelle. « C'est un mal non nécessaire », dit-il. Quid de la solution ? Pour la plupart des intervenants lors du débat, celle-ci passe par une fiscalité attractive à même de motiver les acteurs de l’informel à rejoindre le bataillon du formel. Ce n'est certainement pas un hasard si selon Lahlimi, « il n y a pratiquement pas d'informel dans les provinces du Sud ».


_________________
La vie à elle seule est une citation


Mar 19 Jan - 14:19 (2010)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Mar 19 Jan - 14:19 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Mar 19 Jan - 14:19 (2010)
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 14:20 (2010)    Sujet du message: L'économie informelle Répondre en citant
Merci Oumayoub  Okay
_________________


Mar 19 Jan - 14:20 (2010)
Auteur Message
lolita 2010


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 534
Localisation: rabat

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 23:37 (2010)    Sujet du message: L'économie informelle Répondre en citant
merci
_________________
mais il n est jamais trop tard pr bien faire


Lun 25 Jan - 23:37 (2010)
Auteur Message
amir


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 322
Localisation: votre PC

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 19:00 (2010)    Sujet du message: L'économie informelle Répondre en citant
Okay
_________________
ربنا اتنا من لدنك رحمة و هيئ لنا من امرنا رشدا


Mar 26 Jan - 19:00 (2010)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:52 (2016)    Sujet du message: L'économie informelle
Aujourd’hui à 11:52 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Préparation au concours d'entrée

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield