S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
début de la CAN 2010

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Divers » Les Sujets libres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 11:58 (2010)    Sujet du message: début de la CAN 2010 Répondre en citant
Maintenue malgré le départ du Togo, la CAN a connu un match d'ouverture renversant, dimanche, à Luanda. Mené 4 à 0, le Mali est parvenu à arracher le match nul face à l'Angola (4-4), pays organisateur. Les Palancas Negras ont craqué en seulement dix minutes en fin de match.

ANGOLA - MALI : 4-4
Buts : Flavio (36, 42), Gilberto (67 s.p.), Manucho (74 s.p.) pour l'Angola et Keita (79, 90+3), Kanouté (88), Yatabaré (90+4) pour le Mali


La CAN 2010 s'annonce pour le moins étonnante. Malgré l'effroyable attaque contre la sélection du Togo, la compétition a bien débuté à Luanda et elle est partie sur des bases très surprenantes. Le premier match entre l'Angola, pays organisateur, et le Mali, un des outsiders, a déjà livré un exceptionnel lot de surprises et de rebondissements pour se conclure sur un incroyable score de parité (4-4). Les Angolais comptaient quatre buts d'avance à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire avant se faire reprendre par des Maliens en totale déroute puis complètement euphoriques. L'Algérie qui affrontera le Malawi, lundi, pourrait profiter de ce partage des points entre les Antilopes noires et les Aigles pour prendre la tête du groupe A.

Après la cérémonie d'ouverture dans le stade du 11-novembro et une minute de silence en mémoire des morts togolais, le pays hôte a ouvert la compétition face au Mali, donné favori de la rencontre grâce à ses stars comme le Sévillan Kanouté et le Madrilène Diarra, titulaires au coup d'envoi. Le Turinois Sissoko et le Barcelonais Keita ont, eux, débuté sur le banc des remplaçants. La sélection angolaise ne dispose pas de tels talents mais le dispositif en 3-5-2 mis en place par le Portugais José Manuel a largement équilibré les débats. Ajoutée à la ferveur du public et à la passivité totale de la défense malienne, la tactique des Antilopes noires a même franchement porté ses fruits. Malgré la sortie sur blessure de Dédé, remplacé par Djalma (25e), l'Angola n'a pas eu grand chose à craindre de Maliens totalement hors du coup durant la première période. Le doublé en cinq minutes de l'excellent Flavio sur deux puissantes têtes est logiquement venu sanctionner les erreurs adverses.

Des Aigles pleins de ressources

La déroute malienne s'est poursuivie après la pause au plus grand désespoir de Kanouté, très longtemps privé de ballons en raison de l'incapacité de ses partenaires d'enchaîner les passes. Entré en jeu en première période, Keita a tout juste permis aux Aigles de surnager dans la bataille du milieu de terrain. Le joueur du Barça n'a en revanche pas pu venir en aide à une défense largement dépassée et incapable de contrôler son côté gauche dominé par l'intenable Mabina. Le côté droit s'est également révélé très faible et, sans trop forcer, les Angolais ont profité de deux fautes fatales de Bagayoko puis de Keita dans leur surface pour prendre le large grâce aux penalties de Gilberto (67e) et Manucho (74e).

Les Maliens se dirigeaient vers un terrible crash pou débuter cette CAN mais Carlos, le portier adverse jusque-là auteur d'une bonne prestation, les a remis dans le bon sens en se loupant copieusement sur un corner pourtant mal tiré et Keita a pu sauver l'honneur de près (79e). L'ancien Lensois a surtout sonné la révolte de ses partenaires. Les Angolais ont alors payé leur dépense d'énergie et leur soudaine apathie en encaissant un nouveau but par l'intermédiaire de Kanouté, d'une puissante et splendide tête (88e). L'inespéré s'est même produit pour les Aigles avec deux buts en quelques secondes dans le temps additionnel signés Keita et du combatif Yatabaré, entré en jeu pour le dernier quart d'heure. Les Angolais peuvent se frotter les yeux et se mordre les doigts jusqu'à leur prochain match contre le Malawi.

_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Lun 11 Jan - 11:58 (2010)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Lun 11 Jan - 11:58 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Lun 11 Jan - 11:58 (2010)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Les Sujets libres

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield