S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
Le grand Royaume des Régions

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Futurs enarques » Préparation au concours d'entrée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oumayoub


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 77
Localisation: rabat

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 14:08 (2010)    Sujet du message: Le grand Royaume des Régions Répondre en citant
Le Matin du 4 janvier 2010









Éditorial : Le grand Royaume des Régions





Sa Majesté le Roi Mohammed VI a prononcé hier soir un important discours consacré entièrement à la Régionalisation élargie. Attendu, souhaité au plus profond des consciences, le discours royal marque, en effet, un tournant majeur dans le grand chantier des réformes lancées et mises en œuvre depuis quelques années. Cependant, dans le fond comme dans la forme, le discours du dimanche 3 janvier 2010, marqué au sceau de l'innovation constitue une rupture méthodologique parce qu'il interpelle directement l'ensemble des composantes de la nation, politiques, économiques, financières sociales, culturelles et humaines.



Ce n'est pas sans raison que, d'emblée et comme pour marquer le ton, le Souverain a annoncé qu'il s'agit d'un «moment fort et solennel qui marque le lancement d'un chantier structurant». Et c'est également non sans conviction que Sa Majesté le Roi souligne sa volonté d'en «faire un prélude à une nouvelle dynamique de réforme institutionnelle profonde». Que le Souverain ait prononcé un discours d'une telle portée en même temps qu'il a reçu et nommé les membres de la Commission consultative de la Régionalisation, traduit à vrai dire sa volonté profonde d'accorder l'acte et la parole, de prendre et de suivre personnellement l'initiative d'une nouvelle dynamique qui, à coup sûr, trace le visage de ce nouveau Maroc conforté par ses pôles de développement régionaux «et par l'adhésion massive et spontanée des citoyens du Maroc.



«Conformément à l'approche participative dont nous avons ancré l'usage dans toutes les réformes majeures, a souligné S.M. Mohammed VI, nous appelons la Commission à un travail d'écoute et de concertation avec les instances et les acteurs concernés et qualifiés. Nous attendons de cette Commission qu'elle mette au point la conception générale d'un modèle national de régionalisation avancée, englobant toutes les régions du Royaume et qu'elle le soumette à notre haute appréciation à la fin du mois de juin prochain». C'est peu dire que l'exergue royal est en elle-même une mission et un exaltant soutien du Roi aux membres de la Commission.



La Régionalisation avancée, on ne cessera jamais de le rappeler, constitue depuis toujours dans l'esprit du Souverain l'un des axes fondamentaux de la démocratie et du développement. Il n'a de cesse de la mettre en exergue depuis maintenant dix ans, il reste son ardent défenseur. Or, aujourd'hui, il lui redonne les lustres, comme il lui fixe un cadre méthodologique, des objectifs et une finalité qui est au noble projet ce qu'une avancée historique, un saut qualitatif est pour l'exaltante marche d'un pays qui a choisi l'ancrage dans la modernité. D'autant plus que le choix du début de l'An 2010 marque comme une étape significative dans l'histoire de notre pays qui aborde un ambitieux et prodigieux défi que représente le renforcement de l'Etat de droit, la démocratie locale, la décentralisation, l'ouverture marquée d'une économie et des chantiers de réforme économique, financière, sociale et culturelle.



Peut-être devrait inscrire la nouvelle réforme comme un pas considérable dans les audacieuses initiatives que Sa Majesté le Roi ne cesse de lancer depuis 1999 et qui ont cette caractéristique à la fois de prendre de court les esprits, de nous sortir d'une certaine léthargie et «in fin » de nous mettre sur la voie de la rénovation qui est aujourd'hui, plus que jamais, grâce à cette perspicacité royale, la voie de notre bonheur et de notre avenir. Le Souverain souligne son irréductible volonté de «poser les fondements d'un modèle de régionalisation avant-gardiste pour les pays en développement». Il convient de rappeler que conçu, annoncé et défendu comme tel, le projet de réforme de régionalisation avancée, anticipe à l'évidence sur le futur de ce Maroc nouveau qu'incarne le Souverain et «mutatis mutandis» va bel et bien au-delà des expériences de Landers en Allemagne, de Cantons en Suisse ou d'autres exemples en Espagne et au Portugal. Le Souverain a rappelé, cependant que, quel que soit son enjeu final, le projet obéit à quatre points nodaux : l'attachement aux sacralités et aux constantes de la nation, notamment l'unité de l'Etat, de la nation et du territoire, unité, a-t-il rappelé, dont «Nous sommes le garant et le protecteur». Ensuite «la consécration du principe de solidarité». Et de rappeler avec force que la «Régionalisation ne doit pas se réduire à une simple redistribution des compétences entre le centre et les régions». En troisième critère, le Souverain pose comme un postulat de méthode : l'harmonie et l'équilibre entre compétences et moyens, entre collectivités impliquées et institutions.



Enfin, dans le même enchaînement discursif, le Souverain souligne l'impératif d'une «large déconcentration dont la mise en œuvre effective est indispensable pour une régionalisation judicieuse dans le cadre d'une gouvernance territoriale efficiente, fondé sur la corrélation et la convergence». C'est un discours rythmé, au ton pédagogique et à la conviction chevillée au corps. A l'aune de la nouvelle année, mettant à contribution la lucidité politique et la sagesse, inscrite aussi dans l'esprit du temps, Sa Majesté le Roi a opté pour une pertinente initiative, devançant tous ceux qui, timorés ou velléitaires, préfèrent la fatalité. L'avènement de la Régionalisation élargie participe aussi de cette grande et visionnaire conception d'un Royaume articulé sur ses forces intérieures, ses hommes et femmes de toutes les provinces et cette volonté affichée de relever tous les défis du développement et de l'unité nationale.



Par LE MATIN
_________________
La vie à elle seule est une citation


Lun 4 Jan - 14:08 (2010)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Lun 4 Jan - 14:08 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Lun 4 Jan - 14:08 (2010)
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 14:12 (2010)    Sujet du message: Le grand Royaume des Régions Répondre en citant
Merci ,au fait je lisais le même article maintenant Okay
_________________


Lun 4 Jan - 14:12 (2010)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:32 (2016)    Sujet du message: Le grand Royaume des Régions
Aujourd’hui à 10:32 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Préparation au concours d'entrée

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield