S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
Les prix des médicaments baisseront en 2010

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » L'actualité » Actualité Nationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Ven 25 Déc - 18:55 (2009)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
· Promotion des génériques

· Projet de création de l’Agence du médicament


· La greffe d’organes relancée


Yasmina Baddou est décidée: 2010 sera l’année de la baisse du prix de tous médicaments. Cette action, démarrée il y a près d’un an avec les industriels, sera accompagnée par la promotion des génériques. La ministre de la Santé veut également faire de 2010 l’année de la greffe d’organes.


- L’Economiste: Vous êtes en négociation avec les industriels pharmaceutiques depuis près d’un an. Où en êtes-vous?

- Yasmina Baddou: Les premières discussions avec les industriels concernent le prix de référence et le renouvellement de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM). Le but est de procéder systématiquement à une baisse des prix tous les 5 ans.
La composition de la commission de fixation des prix doit s’étendre à d’autres départements comme le ministère des Affaires générales et les Caisses d’assurance. Deux commissions seront créées: une tournée sur les prix, l’autre sur les autorisations de mise sur le marché. Ces deux commissions seront provisoires dans l’attente de créer l’Agence du médicament.
Mais, il est impératif de favoriser le générique. Car le princeps sera toujours plus cher. Il ne faut pas faire dans la démagogie. La diminution du prix sera importante pour pérenniser les caisses d’assurance sociale. On ne doit plus avoir le prix d’exportation comme référence, mais celui d’un pays similaire économiquement. L’industrie doit faire un effort de restructuration sur elle-même et se regrouper pour réduire ses coûts et se concentrer sur le générique. C’est l’avenir de notre industrie. Quand le générique sera introduit, son premier prix sera à 40 ou 50% moins cher que le princeps. Et quand on donnera une autorisation à un médicament, s’il n’est pas dans les pharmacies dans les deux mois, l’AMM ne sera plus valable. Il faudra également donner au pharmacien le droit de substitution et revoir ses marges. Plus encore, tous les médicaments passeront par les officines.

- Aujourd’hui, rembourse-t-on le générique le plus cher?

- Nous avions soulevé cette question lors du dernier conseil d’administration de l’Anam. On ne comprend pas pourquoi les organismes de prévoyance remboursent sur les prix du princeps. Ce n’est pas logique. Il faut revoir tout cela pour encourager le générique et notre industrie à en fabriquer davantage. Les médecins ne prescrivent pas le générique à cause de l’absence de bioéquivalence. Le nouveau code de la pharmacie l’exige, le décret d’application est en cours. Donc pas d’AMM tant qu’on n’a pas la preuve de bioéquivalence pour dire que le générique a les mêmes effets que le princeps. Quand tous ces ingrédients seront en place, le générique deviendra la règle.

- Mais quand?

- On est en discussion. Les négociations reprennent avec tous les partenaires. Mais à coup sûr, 2010 verra la baisse du prix des médicaments.

- De combien?

- Je ne peux vous dire et faire dans la démagogie en lançant un chiffre. On est en train d’étudier.

- Quels sont les médicaments concernés?

- Tous. On établit des règles pour la fixation des prix des génériques, pour les princeps et les prix des médicaments importés. En principe, les mêmes règles seront appliquées à l’ensemble des médicaments.
Dans quelques mois, des jeunes vont s’installer pour se spécialiser dans les génériques des médicaments contre le cancer. Notre industrie doit aller vers les génériques et surtout trouver d’autres marchés. Plus elle élargira son marché, plus ses coûts de production vont baisser. Le marché africain, encore vierge, est à notre portée.

- C’est un peu encourager l’émergence de champions dans le secteur.

- Ce n’est pas mon rôle mais c’est l’affaire de l’Industrie. Le ministre du Commerce et de l’Industrie s’apprête à faire une étude qui montre les créneaux sur lesquels il faut s’orienter. Un travail colossal est en train de se faire.

- Le rapport sur les médicaments parle de licences obligatoires…

- Le Liban, qui a un système similaire au notre, est arrivé à baisser les prix des médicaments sans passer par les licences obligatoires. Je ne sais pas si la licence obligatoire est la meilleure mesure à prendre d’autant qu’elle casse la recherche et développement. J’ai besoin de me concerter avec mes collègues.

- Où en est-on pour les vaccins de la grippe A?

- Comme prévu par le comité d’experts, nous avons commencé par la population cible prioritaire. Dans un premier temps, les professionnels de la Santé publique et privée, les diabétiques et les personnes souffrant de maladies respiratoires notamment l’asthme. La vaccination a démarré par Casablanca avant de s’étendre à tout le territoire national.
Elle se fait dans les hôpitaux et dans 1.260 centres de santé dont 420 en milieu urbain et 840 dans le monde rural. A cela s’ajoutent plus de 600 points mobiles de vaccination opérationnels pour les villages et les douars reculés. La population est informée à travers les médias, les centres de santé, les communes, les pharmacies et le site web du ministère. En plus, un numéro économique a été mis en place pour informer la population sur les lieux de vaccination (0801 004747).

- Les médecins privés ont-ils le droit de vacciner?

- Les professionnels de la santé du secteur privé qui veulent se porter volontaires pour participer à la vaccination de la population dans les centres de santé désignés à cet effet sont les bienvenus.

- Est-ce que les vaccins seront disponibles dans les pharmacies?

- Ils sont administrés gratuitement dans les centres de santé et pour les populations prioritaires sur présentation de documents.

- Et pour les autres couches de la population?

- Nous avons commandé près de 20 millions de doses, ce qui va couvrir les deux tiers de la population. On en recevra au fur et à mesure. La prise en charge de la grippe A/H1N1 dans sa globalité, de l’analyse à l’antiviral en passant par le vaccin, est entièrement gratuite.


Priorité à la greffe

La priorité pour 2010 sera donnée à la greffe. Pour la greffe de la cornée par exemple, à part Cheikh Zayed, aucun hôpital ne la fait. «Nous avons un problème avec les dons d’organe et les CHU n’ont pas monté une banque pour importer des organes avant de commencer à les prélever chez nous. Pour la première fois, cela a été fait pendant le mois d’août dernier où nous avions profité des greffes en surplus à cause des congés en Europe. Nous avons pu avoir, en deux fois, 30 greffes que nous avons distribuées aux CHU», note la ministre. En 2010, son département travaillera sur les dons d’organe et les greffes. «Pour le rein, à part les donneurs de la famille, il n’y a pas de prélèvement sur les personnes décédées. Autre défi de mon mandat est de réduire la mortalité maternelle et infantile». En 2010, une mesure phare concerne les vaccins contre le rothavirus et pneumocoque aura un impact de 70% sur la mortalité infantile. Et cela grâce au ministère des Finances qui a mis à notre disposition 300 millions de DH pour cette opération.
 


Partenariat public-privé

Le ministère de la Santé a injecté dans le secteur privé 60 millions de DH l’année dernière et 90 millions cette année. «Nous avons acheté au privé les services de dialyse et les malades en ont bénéficié. Nous avons beau continuer à construire des centres, nous n’arriverons jamais à rattraper le passif et à épurer les listes d’attente», souligne Yasmina Baddou. Pour elle, c’est un leurre que de penser que le secteur public seul va résoudre les problèmes de la santé au Maroc. Le modèle par la dialyse sera étendu. 2010 verra le renforcement de ce partenariat public-privé qui sera étendu aux centres de santé à travers la révision de la loi 10-94.

Propos recueillis par Mohamed CHAOUI
 
Source: L'économiste le 25/12/2009

_________________


Ven 25 Déc - 18:55 (2009)
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Ven 25 Déc - 18:55 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Ven 25 Déc - 18:55 (2009)
Auteur Message
Karim


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2008
Messages: 209
Localisation: Rabat

MessagePosté le: Ven 25 Déc - 19:56 (2009)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
Merci pour l'info!

 

_________________
Cordialement


Ven 25 Déc - 19:56 (2009)
Visiter le site web du posteur MSN
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Ven 25 Déc - 20:48 (2009)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
Y a pas de quoi 
_________________


Ven 25 Déc - 20:48 (2009)
Auteur Message
R.MARBOUH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 780
Localisation: KENITRA

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 15:32 (2009)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
vous aurez un éxposé ,très prochainement, sur le prix des medicaments au maroc

Sam 26 Déc - 15:32 (2009)
Auteur Message
Ikram


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 1 197
Localisation: neverland ;)

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 16:15 (2009)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
Merci Rachid Okay ,bonne chance pour l'exposé .
_________________


Sam 26 Déc - 16:15 (2009)
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 09:01 (2010)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
Okay
_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Sam 2 Jan - 09:01 (2010)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
alfazoulou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 61
Localisation: BENI MELLAL

MessagePosté le: Dim 3 Jan - 21:27 (2010)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010 Répondre en citant
merci les amis

Dim 3 Jan - 21:27 (2010)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:11 (2016)    Sujet du message: Les prix des médicaments baisseront en 2010
Aujourd’hui à 02:11 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Actualité Nationale

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield