S’enregistrer  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion 


 ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION 
Tokyo expérimente l’alternance politique

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » L'actualité » Actualité Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tursonov


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 1 309
Localisation: ena rabat

MessagePosté le: Dim 11 Oct - 09:14 (2009)    Sujet du message: Tokyo expérimente l’alternance politique Répondre en citant
Tokyo expérimente l’alternance politique :

Pourquoi le Japon a basculé ?
Il est significatif qu’après sa victoire historique aux législatives du 30 août 2009, le nouveau premier ministre Hatoyama Yukio (Parti démocratique du Japon) ait nommé comme secrétaire d’Etat aux services financiers et postaux M. Kamei Shizuka. Celui-ci est l’un des plus farouches opposants à la privatisation de la poste, symbole des réformes de l’ancien pouvoir libéral. Mais M. Hatoyama devra aller bien au-delà pour développer le marché intérieur et affirmer l’autonomie du Japon face aux Etats-Unis.

« Ayons du courage et croyons en l’avenir. Ayons du courage, le cœur libre et empli de paix.» Ces paroles, M. Hatoyama Yukio, le nouveau premier ministre japonais, ne les a pas prononcées lors de son discours d’investiture le 16 septembre 2009 ni au lendemain de la victoire historique de son parti, le Parti démocratique du Japon (PDJ), sur l’hégémonique Parti libéral-démocrate (PLD), aux élections législatives du 30 août. Elles sont tirées d’une chanson qu’il a enregistrée en 1988 pour tenter de se faire un nom dans le paysage politique nippon.

A l’époque, le PLD dominait encore le pays. L’Archipel vivait dans l’opulence. Les sociétés nippones s’apprêtaient à «acheter le monde » et le pays tirait une certaine fierté à voir l’Occident tenter de reproduire le «modèle japonais». Dans l’ensemble, la population adhérait aux choix formulés par l’Etat : ils avaient permis à l’économie nationale de se hisser au deuxième rang mondial, et la richesse produite était redistribuée de façon relativement équitable par l’intermédiaire des entreprises, qui jouaient le rôle de régulateur social. Mais l’éclatement de la bulle spéculative au début des années 1990, qui s’est accompagné d’un profond bouleversement de l’environnement international, a plongé le Japon dans une crise sans précédent. Le PLD a tenté d’y remédier, sans succès.

Tandis que «chômage», «précarité» et «pauvreté» devenaient des termes courants dans les journaux de l’Archipel, le gouvernement libéral-démocrate a joué la carte de la mondialisation. Sous la pression des Etats-Unis, il a accéléré la déréglementation de l’économie, sans que ce mouvement soit compensé par des mesures sociales adéquates. Le sort réservé à des milliers de salariés précaires lâchés par les entreprises a profondément ému la population. En voyant, en décembre 2008, plusieurs centaines d’entre eux camper dans un parc de Tokyo pendant plusieurs jours, les Japonais ont pris conscience de la nécessité de changer et de revoir le fonctionnement de la société . Les responsables du Parti démocratique ont saisi ce besoin.

_________________
chaque nouveau né signifie que dieu n'est pas désespéré des hommes


Dim 11 Oct - 09:14 (2009)
Yahoo Messenger MSN
Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Dim 11 Oct - 09:14 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Dim 11 Oct - 09:14 (2009)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   ENA2008 Index du Forum » Actualité Internationale

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield